Du rêve à la réalité : les débuts de Services linguistiques CB
À l’automne 2016, alors que je cherchais depuis longtemps ma niche, celle qui serait le cœur de mon entreprise
6 Juil, 2020 —

Au moment de me lancer, les questionnements ne manquaient pas, surtout en ce qui concernait ma crédibilité et mes compétences professionnelles. Le syndrome de l’imposteur me hantait constamment: et si les autres réalisent à quel point je ne suis pas si bonne que ça? Encore moins fiable? Et si je me lance en affaires et que les autres me poursuivent? Comment puis-je m’occuper du marketing, moi qui ne suis pas vendeuse pour une cenne ?

Me lancer en affaires était l’équivalent de me jeter dans le vide: épeurant! Fraîchement déménagée de Winnipeg, je venais d’être embauchée dans une université ottavienne pour un contrat de chargée de cours sans garantie d’emploi. Le stress à la source de cette précarité m’a poussé à réfléchir à ma carrière et le hasard (était-ce vraiment un hasard?) a voulu que j’obtienne un petit contrat de traduction anglais-français.

Par un soir pluvieux d’octobre, ce petit contrat, tombé du ciel, me fut salutaire, si on veut. Mon tout premier client, Mark Kusiak, alors président de l’Association des sports des Sourds du Canada, m’a contacté pour traduire un petit document de l’anglais au français. Ayant beaucoup de temps libre à ma disposition, j’ai accepté ce contrat avec grand plaisir. J’ai alors découvert tous les avantages du télétravail et de la flexibilité des horaires. Un contrat court, rapide et agréable.

Ce fût mon moment Aha! J’ai enfin trouvé ma niche! Les services linguistiques en anglais, en français, en langue des signes québécoise (LSQ) et en American Sign Language (ASL)!

En raison de mes valeurs non-négociables en service de qualité, je ne voulais pas soumettre une simple facture à mon nom. J’ai donc, le soir du 31 octobre 2016, cherché frénétiquement un nom d’entreprise qui soit assez large mais pas trop! Ce fût donc le soir que Services linguistiques CB fût née!

C’est donc, au fil des années, de fil en aiguille, à l’aide d’employés et de contractuels chevronnés, qualifiés, et professionnels que SLCB a pu devenir un de ces vecteurs du changement significatif pour les communautés sourdes québécoise et canadienne. SLCB vise désormais à devenir un incontournable en services linguistiques et consultation portant sur les langues des signes et l’accessibilité pour les Sourds et malentendants.

À titre de fondatrice et propriétaire de Services linguistiques CB, je voue une reconnaissance profonde envers l’Association des sports des Sourds du Canada pour avoir cru en moi et pour m’avoir donné cet élan dont j’avais tellement besoin. L’ASSC, continue à nous faire confiance de nos jours avec leurs projets qui ont un impact significatif au sein des communautés sourdes et malentendantes partout au Canada! Cette belle et saine collaboration a littéralement changé ma vie et, par ricochet, plusieurs autres qui travaillent désormais avec nous!

Cynthia Benoit
Directrice générale


Suggestions

Télé-Québec en classe en LSQ

S’il y a un projet dont on se rappellera pendant des années, c’est bien celui de Télé-Québec en classe ! Ce projet représente l’une des plus grandes réalisations de la communauté sourde, pour la communauté sourde.